Sciences exactes à l’EPFL ou à l’université

Différences principales entre les programmes de sciences exactes

Physique
Une des richesses de l’EPFL dans cette discipline provient des possibilités d’application. La mécanique, l’optique, les matériaux,  la bioingénierie, l’électronique sont des exemples d’application de la physique; dans la recherche les échanges entre ces disciplines – toutes présentes à l’EPFL – sont fréquents.
Pour les étudiant-es en physique, ces interactions offrent des possibilités de projets de semestre/master interdisciplinaires, dans ces domaines qui les rapprochent des secteurs industriels et leur permettent de se profiler professionnellement. Ces possibilités sont propres aux EPF.

Les férus de théorie ne seront toutefois pas déçus: le master en physique permet aussi un choix de branches clairement orienté vers la physique fondamentale.


Mathématiques
La section de mathématiques propose deux voies au niveau du master: Celle des mathématiques fondamentales que l’on trouvera également dans les universités et la voie des mathématiques appliquées propre à l’EPFL. Celle-ci propose des cours avancés dans les différentes méthodes numériques, en recherche opérationnelle ou encore en statistiques qui donnent accès aux nombreux emplois ouverts dans le secteur industriel ou tertiaire. Des liens forts existent avec l’informatique ou la mécanique (écoulement des fluides par exemple) et bien d’autres domaines encore. Il existe également la possibilité de faire un master en ingénierie financière ou ingénierie computationnelle.

Le choix entre voie appliquée ou théorique se fait généralement en dernière année de bachelor dans l’optique de l’entrée au master.
La voie de l’enseignement gymnasial est ouverte aux diplômé-es des deux orientations.


Chimie
En chimie également, le master propose également 2 voies: la première, plus fondamentale, qui oriente plutôt vers la recherche et la seconde, appliquée, qui conduit au titre d’ingénieur chimiste et qui prépare les étudiant-es aux techniques de production industrielles (chimiques et biotechnologiques).


Informatique
En informatique, outre les liens forts avec les mathématiques, la formation bénéficie d’apports enrichissants du génie électrique & électronique (électronique, chip design, technologies de l’information, télécommunications). Là également une formation qui peut s’orienter vers l’architecture des ordinateurs, le hardware, l’informatique industrielle autant que l’algorithmique. Ces possibilités sont moins développées dans les formations universitaires.


De manière générale, l’EPFL se profile très bien au niveau international et fait bénéficier ses étudiant-es d’une vaste palette de possibilités d’échanges avec d’excellentes institutions à l’étrangers.

Liens

Mathématique
Physique
Chimie
Informatique
Possibilité d’échange (mobilité)
orientation.ch